Les autoroutes nippones

La totalité du territoire japonais est équipé d’autoroutes, sur un réseau de plus de 7 000 km.
Ce réseau lie, sans interruption, Aomori dans le nord de Honshu à Kagoshima dans le sud de Kyushu, en incluant également l’île de Shikoku. Bien que non reliées au réseau Honshu-Kyushu-Shikoku, les îles de Okinawa et de Hokkaido sont également munies de leurs autoroutes.
Les autoroutes sont payantes et cela peut revenir assez cher.
Le tarif est basé sur un montant au kilomètre + 150 yens de frais final, arrondi aux 50 yens près ce à quoi s’ajoute la taxe sur la consommation (8%). Le tarif moyen au kilomètre pour une voiture ordinaire est d’environ 25 yens.
Par exemple un trajet de Tokyo à Nagoya coûte entre 7000 et 8000 yens donc environ 55 euros pour 350km. A vrai dire, je vous conseille vivement d’éviter les autoroutes pour leurs coûts mais surtout pour leur manque total d’intérêt.
Et une fois encore, je recommande d’avoir les Touring Mapple pour pouvoir construire, au jour le jour, son itinéraire et éviter les grands axes.

Et si jamais vous devez prendre les autoroutes et, comme moi, vous voulez éviter de vous retrouver face à cette machine de péage (et donc avoir l’air aussi stupide qu’une poule devant un couteau), il faut prendre une carte ETC, (Electronic Troll Collection) qui n’est autre qu’un dispositif de paiement automatique.machine à péage
En louant ma moto, mon super petit garage Apex m’a fourni une carte ETC. Son boitier s’installe très facilement sur le guidon.
Ainsi plus de problème, à votre arrivée devant le péage, les barrières s’ouvrent automatiquement et  vous serez prélevés directement sur votre compte.

Voici une bien belle entrée d’autoroute, appelée aussi « Interchange » (IC).

nishihara_jct_toll_gate-20120816

La plupart des autoroutes au Japon sont dotées de 2 voies dans chaque sens, mais il n’est pas rare de trouver des endroits avec 3 voies aux abords des grandes villes ou bien une voie dans les zones étroites (tunnels, montagnes, etc.).
La limite de vitesse y est de 100km/h en temps normal. Si ! !
Il existe également une limite inférieure de vitesse de 50km/h.
Bon à savoir, comme en France, le véhicule qui entre sur l’autoroute est prioritaire et donc évidemment vous vous insérez par la voie la plus à gauche….  :-)

A noter que sur le reste des routes, la vitesse est la plupart du temps limitée à 50km/h et ce même en dehors des villes.
Bon, à vrai dire, on peut quand même aller un peu au dessus.
Pour ma pomme, vu le nombre de virolos que j’ai enchaînés et les chemins forestiers que j’ai empruntés, j’allais pas bien vite de toute façon !